Image004.jpgVisite%20des%20vignes%20009.jpg

 

 

 

Vendredi 22 octobre, un car nous a déposés à l'entrée du domaine bordé de chênes-lièges où M.Tison, viticulteur et maître des lieux, nous a gentiment  accueillis et guidés sans plus tarder au milieu des vignes.

Là, première surprise, ni boue ni terre, les bottes sont inutiles: nous marchons sur le sable entre les rangs des vignes plantées sur la dune et le vent nous porte par moment le grondement sourd de l'océan.

 

Visite%20des%20vignes%20006%20-%20Copie.jpgVisite%20des%20vignes%20007.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 La vigne est une liane qui demande beaucoup de soins et de travail.Visite%20des%20vignes%20010.jpg

Si elle fut introduite en Gaule par des marins grecs (des Phocéens) lors de la fondation de Massilia (Marseille), il y a 2600 ans, sa présence est attestée au VIIème millénaire avant notre ère en Mésopotamie (Irak) puis dans l'Egypte des Pharaons.

Cette culture, des plus anciennes, s'est propagée vers l'est, en Inde et en Chine, et tout autour de la Méditerranée grâce aux Romains.

Avec la découverte du Nouveau Monde, la vigne suivra de près les caravelles de Christophe Colomb pour gagner le continent américain.

Aujourd'hui la vigne est présente sur tous les continents.

Mais, place aux travaux pratiques!Image005.jpg

Nos vendangeurs passent dans les rangs armés d'une épinette (ciseaux du vendangeur) et coupent les grappes regroupées dans une cagette.

Image001.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Remarque: "Nos vendanges" sont tardives, celles de M. Tison ont eu lieu auparavant, mais il a eu la gentillesse de laisser un nombre suffisant de ceps  pour que nous puissions nous lancer dans cette activité.

Et comme lui, nous vendangeons à la main! Image003.jpg

Image004.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 La cagette est pleine, en route pour le pressurage! Image005.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Actionner le pressoir demande un grand effort, courage!

Image007.jpgImage003.jpg

 Image006.jpg

 Nous obtenons un litre de jus de raisin délicieux. Chacun pourra y goûter.

Image002.jpgImage005.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La fermentation alcoolique aura lieu dans les cuves avant la mise en bouteille.

M.Tison produit du vin rouge, du blanc et du rosé.

Image007.jpg

Pour comprendre ce phénomène, nous nous livrerons à une petite expérience...

Dans une bassine remplie d'eau chaude, on verse du sucre et on mélange bien avant d'ajouter les levures (les mêmes dont se sert le boulanger pour sa pâte à pain).

Le temps de faire une promenade dans le vignoble et d'apercevoir un chevreuil, le tour est joué!

 

Nos levures ont bien travaillé, une mousse à l'aspect de cookie couvre notre préparation.

 Image001.jpg

 Image004.jpg

 

 Image002.jpg

Les levures ont transformé le sucre en alcool, c'est ainsi que le jus de raisin se transforme en vin.

ORGANISATION DES ACTIVITES:  Les élèves étaient répartis en trois groupes pour alléger les ateliers de travail . Chacun a pu ainsi participer à toutes les étapes de la vendange, au dessin pratiqué in situ et aux activités sportives .

Image002.jpgImage001.jpg

Image002.jpg

 

Image003.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Image002.jpgImage001.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Image006.jpg

Image002.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Image004.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 Image002.jpg

 Image003.jpg

 

 Pour en savoir plus:

Les dangers qui menacent la vigne:

Dans la 2ème moitié du XIXème siècle, deux fléaux vont menacer le vignoble français:

 le phylloxera, un puceron jaune qui s'attaque aux racines, et  l'oïdium, un champignon parasite

qui s'attaque aux feuilles, aux grappes et aux sarments de la vigne.

Ces deux maladies provoqueront la disparition du vignoble de Capbreton!

Durant des siècles, ce vignoble des marins vignerons de Capbreton a fixé les dunes qui menaçaient d'ensabler la passe étroite du port.

Durant des siècles, ces hommes courageux ont produit le vin de sable, surnommé "le Vin des Rois" et servi à la table de Louis XIV. Ces chasseurs de baleines l'exportaient en Hollande et en Angleterre depuis le port de Bayonne.

 Aujourd'hui, Nicolas Tison renoue en perspective avec ces hommes-là et rebâtit un terroir qui fait partie de notre patrimoine. Son enthousiasme est communicatif et les enfants ont bien compris que le métier de vigneron est singulier et qu'il ne peut être exercé qu'avec passion.

Pas moins de quatre classe de l'école ont pu profiter de son accueil chaleureux,

qu'il en soit remercié ici (merci aussi de la part des adultes accompagnateurs qui ont eu le privilège de déguster ses vins délicieux).

Allez visiter son site, cliquez ici: http://www.vindesdunes.com/

 

Ci-dessous: Les réactions et les textes des enfants

  

Nous sommes allés visiter les vignes de Capbreton le 22/10/10.On a appris beaucoup de choses: par exemple que la vigne était une liane, qu'elle s'accrochait sur des fils grâce à des vrilles qui tenaient sur les fils.

Après,on a vendangé et on a pressé les grappes.

Nous avons fait aussi une expérience avec des levures.

On a appris que c'était des petits microbes qui aspiraient le sucre et recrachaient de l'alcool.

Il y avait des centaines de pieds de vigne,bref,c'était super bien et après on est reparti à l'école.

Mais en plein milieu de la séance, on a vu un chevreuil!

                                                                                               Clara 

 

 

Nous sommes allés dans les vignes de Capbreton.Nous avons un petit peu vendangé.

Le papa d'Adélaïde nous a expliqué que le pied de vigne était un cep.

Puis nous avons pressé le raisin.

Après, nous avons fait une expérience: nous avons pris une casserole d'eau sucrée puis nous y avons versé des levures.Puis, le temps que ça fermente, nous sommes allés faire une balade autour de la vigne.Nous sommes revenus et nous avons vu le resultat de notre expérience. C'était gonflé et marron, puis nous sommes allés voir les cuves.

                                                                                        Noémie